De l’ascension de l’Everest à la traversée de la Manche en moins de sept semaines

L’Américain Rob Lea avait de grandes ambitions ce printemps: gravir le mont Everest (8848 m) avant de s’attaquer à la traversée de la Manche à la nage. C’est maintenant chose faite et il devient du coup le premier à réaliser pareil exploit dans la même année.

Lea et sa future femme, la populaire skieuse et alpiniste Caroline Gleich, ont atteint le toit du monde le 24 mai dernier. Il s’agissait de la première «épreuve» du triathlon mondial que le sportif de l’Utah s’est mis en tête de réaliser.

Suivait la traversée de la Manche (33 km) — souvent surnommé l’Everest de la nage —, qu’il a complétée en 11h47 minutes. Pour relier l’Angleterre à la France, Rob Lea a dû batailler dans des eaux à 16 ºC — marées et méduses comprises — pendant que son équipe le suivait à bord d’un petit bateau, The Optimist.

Reste maintenant la traversée à vélo des États-Unis, prévue en septembre.

Ancien triathlète, le résidant de l’Utah s’est lancé dans cette aventure pour promouvoir l’égalité des genres avec ce qu’il a baptisé le Ultimate World Tri For Gender Equality (L’ultime triathlon mondial pour l’égalité des genres)

Rob Lea en action durant sa traversée de la Manche. — Photo tirée d’Instagram @carolinegleich

Découvrez la baladodiffusion L’Appel de l’aventure sur Soundcloud, Spotify, iTunes, Google Play Music ou à JSMassicotte.info.

Suivez-moi

Jean-Sébastien Massicotte

Journaliste pendant 15 ans au quotidien Le Soleil, à Québec, Jean-Sébastien Massicotte a signé la chronique et animé le blogue Plein Air de ce journal de 2011 à 2018. Désormais chroniqueur plein air et créateur de contenu d'aventure indépendant, il est à la barre du podcast L'Appel de l'aventure. Et comme toujours, l’Abitibien d'origine ne rate jamais l’occasion de passer à l’action pour le bénéfice d’une bonne histoire.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *