S’envoler au-dessus du Tour de France

Faut-il célébrer ou plutôt dénoncer pareille «tradition» désormais en place durant le Tour de France?

La question reste entière, mais qu’importe la réponse le spectacle d’un kamikaze au guidon de son vélo de montagne qui s’envole au-dessus du peloton reste à coup sûr spectaculaire.

La cascade n’est pas nouvelle, mais le Français Valentin Anouilh a voulu à son tour rendre «hommage» à la plus importance course cycliste de la planète et à ses athlètes.

Durant l’étape de lundi dernier entre St-Flour et Albi, le casse-cou de 19 ans a trouvé l’endroit propice pour son envolée.

Au-delà du courage — ou de la folie! — qu’il faut pour réaliser pareil saut de 16 mètres, c’est une question de synchronisme qu’il faut avoir pour défier le peloton de la sorte.

Valentin Anouilh a survolé le peloton du Tour de France lundi durant l’étape entre Saint-Flour et Albi. — Photo tirée de YouTube

Un saut qui doit aussi être préparé dans la plus grande discrétion pour ne pas éveiller les soupçons des forces de l’ordre et des organisateurs, qui ne sauraient tolérer pareille action.

Depuis 2003, une série de cyclistes n’ayant pas peur aux yeux ont pourtant réalisé l’exploit durant le Tour de France.

L’an passé, Alexis Bosson avait fait sensation durant une étape, survolant le peloton avec un saut sans les mains qui avait été capté en direct durant la retransmission mondiale du Tour.

Ça méritait presque le maillot jaune…

Découvrez la baladodiffusion L’Appel de l’aventure sur Soundcloud, Spotify, iTunes, Google Play Music ou à JSMassicotte.info.

Suivez-moi

Jean-Sébastien Massicotte

Journaliste pendant 15 ans au quotidien Le Soleil, à Québec, Jean-Sébastien Massicotte a signé la chronique et animé le blogue Plein Air de ce journal de 2011 à 2018. Désormais chroniqueur plein air et créateur de contenu d'aventure indépendant, l’Abitibien d'origine ne rate jamais l’occasion de passer à l’action pour le bénéfice d’une bonne histoire.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *